"La Magie du rangement"

Ah non ! Mais alors là, NON !

Ah non ! Mais alors là, NON !

 

Non, mais alors là non ! Je suis bon public, et assoiffée de bons conseils d’organisation et d’amélioration de mon environnement, mais le livre de Marie Kondo n’offre, à mon sens, que de mauvaises idées. D’accord, elle conseille de trier et de se débarrasser du superflu, jusque là tout va bien. Mais elle insiste tellement sur le fait de jeter qu’à la lecture de son livre, je n’ai pas arrêté de penser à l’inconscience écologique et consumériste que ça représente. Elle invite notamment à jeter, quitte à racheter quelque temps plus tard, si le besoin se fait sentir… 

Et pour ces objets qui font notre passé, nos souvenirs, ceux qui, retrouvés dans une boite, font remonter de bonnes vibrations, des idées nouvelles ou un simple sourire ? Faites une liste et jetez-les. Lire la liste suffira bien…

Avoir un intérieur plus zen, moins encombré, ça oui, mais tout jeter pour ressentir le plaisir de racheter, NON !

En plus, Marie Kondo dialogue avec ses affaires, les remercie d’avoir bien fait leur travail du jour et s’occupe d’elles comme si c’étaient des personnes vivantes. Plier ses chaussettes dans un sens leur permettraient de se reposer, de comprendre tout le bien qu’on leur veut et ainsi de retrouver leur éclat… Le gourou n'est pas loin.

Pourtant, Marie Kondo est consultante en rangement à Tokyo. Son livre a séduit près de 2,5 millions de lecteurs et le Times l’a élue, l’une des 100 personnalités les plus influentes de 2015. 

Suis-je passée complètement à côté de la méthode et de ses bienfaits ? N’hésitez pas à me donner votre point de vue dans les commentaires !

La Magie du Rangement, Marie Kondo. 6,95€, éditions Pocket.